Jean-François Filion – Chef instructeur et examinateur de l’Académie

Photo Jean-François Filion

C’est lors d’une démonstration à mon école secondaire durant un lunch que je fus en contact avec le Taekwon-Do pour la 1ère fois… Les cassages m’avaient impressionné! C’est mon meilleur ami qui m’a finalement poussé vers le Club de Taekwon-Do de Beauport. C’est presque litéralement par le bras qu’il dû le faire particulièrement à cause de la crainte de ma mère que je me fasse faire mal... Je me rappelle de l’intensité de l’entraînement que mon 1er instructeur, Denis Filion, membre de l’équipe canadienne, nous donnait dans les cours. Je n’avais jamais connu ça au soccer… j’étais gardien de but ! Mon 1er camp d’été en 1986 où je fis ma 1ière rencontre avec Tran Trieu Quan (1952-2010), pionnier fondateur du Taekwon-Do au Québec, je n’étais alors qu’une ceinture blanche barre jaune. Gme Tran était ceinture noire 3e degré à cette époque. Quel camp! Je voulais tout apprendre, y’en avait des ceintures noires!! La confiance en moi augmenta aussi en réalisant mes résultats de compétitions car j’étais quelqu’un de très timide. À ma 1ère Coupe du Québec, ceinture jaune 1, je me suis retrouvé en finale, en combat… Et je ne savais même ce que je faisais ! Puis à mon 1er Championnat Canadien, désormais ceinture verte, une médaille d’or en forme! Et quelle médaille celle-là : Won-Hyo; lors de mon 1er coup de pied de côté le bandage à ma cheville se détachait – j’avais une entorse - et il poursuivit sa route dans la trajectoire du coup, le bandage tomba mais resta accroché à ma cheville, et les juges riaient le reste de ma forme - Phap Lu, je pense était le juge de centre - mais je la poursuivis, c’est ce que mon coach m’avait dit : « tu finis toujours, peu importe ! » Le reste fut un cheminement motivant et captivant pour moi. J’ai passé ma ceinture noire à 19 ans dans le 1er groupe de ceintures noires du Club de Beauport. Nous étions 7 ou 8 et l’entraînement cet été là, ouf… on s’entraînait par nous-même à tous les jours, nous étions prêts! En 1989, M. Paul Germain fut nommé au Club comme directeur technique où il a été mon instructeur et entraîneur pendant presque 8 ans. Je ne réalisais pas à l’époque, la sommité et l’admiration qu’il suscitait à travers le monde et même encore aujourd’hui.

Je désirais alors en apprendre plus, toujours plus sur l’entraînement, la performance et à cet âge, sur la « technique ». Après ma 1ère année d’expérience comme instructeur, je savais que le plaisir d’enseigner et faire apprendre aux autres devait faire partie de ma vie. Et si ça pouvait être le Taekwon-Do. Pourquoi pas? Au point où je choisi de faire mon bacc en éducation physique afin de m’améliorer en Taekwon-Do. C’était en 1990. Le Taekwon-Do a donc aussi influencé mon choix de carrière.

En 1994, j’ai vécu l’un des moments les plus intenses de ma vie, d’abord remporté chez les seniors un championnat canadien. Ce qui m’amena à un point culminant, une participation à un Championnat du monde, le 9e. La Malaisie, expérience unique.

Fin 1996, j’ai dû mettre un terme à l’enseignement et la compétition dû à ma carrière et aux horaires que ça impliquait. Mais même après plusieurs années dans le « fitness », le Taekwon-Do vibrait encore… et à 35 ans, je fis une visite au Club de Taekwon-Do de Longueuil… un certain lundi soir de janvier. Et encore une fois, le reste fut un cheminement motivant et captivant pour moi. Je recroisais Tran Trieu Quan, devenu Maître Tran lors d’un séminaire d’auto-défense à St-Hubert un peu plus tard, 8e degré et président de la ITF. À mon 1er cours, un certain Vincent Godbout m’attendait avec le sourire ayant appris mon retour, il se cherchait un endroit lui aussi. Il était mon junior à l’époque mais lui aussi tout comme Gme Tran (1952-2010), il n’avait pas arrêté. Il était maintenant 5e degré. Il devint mon partenaire d’entraînement cette année là puis, avant de prendre sa relève, il devint mon nouvel instructeur pour un temps. Et quel instructeur! Chaque instructeur que vous aurez le restera toujours à sa façon, tout comme Denis Filion qui m’amena vers ma ceinture noire, tout comme Paul Germain qui m’enseigna à devenir 4e degré. Et M. Vincent Godbout qui m’enseigna…

Je suis maintenant en charge des Clubs Samguk supervisant plusieurs instructeurs, l’un d’entres eux se plait d’ailleurs à dire que je suis le « prof des profs » afin de décrire mon rôle. Il dit aussi que s’ils ne sont pas bons, c’est de ma faute. J’enseigne aussi aux ceintures avancés des Clubs et je tire un énorme plaisir à les cotoyer, j’apprend d’eux et ce peu importe leurs motivations à pratiquer le Taekwon-Do. Car tout comme moi, au début, c’est le Taekwon-Do d’abord qui les a attirés. Ils y ont trouvé un instructeur tout comme moi. Je souhaite être une source d’inspiration à mes instructeurs, à mes élèves, à mes athlètes, à mes adeptes et mêmes aux parents d’adeptes tout comme mes instructeurs l’ont été un jour pour moi.

Âge : 49 ans
Grade : Ceinture noire 4e dan
Années d'expériences en Taekwon-Do : 33 ans
Années d'expériences en enseignement : 30 ans
Lieu d'enseignement : Brossard
École : Charles-Bruneau